AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
OUVERTURE DU FORUM ~ 10/11.10.09 || De nombreux personnages predefinis sont à prendre ! || BIENVENUE SUR UNWORTHINESS H. Bon jeu parmis nous !

Il court, il court, le furet. ( - Lilith - James - Ashton - )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Ashton O. Noh
Ashton O. Noh
    `~ It doesn't matter who we were, it only matters who we are.


Messages : 61
Age : 40

Your.way
|>Pouvoirs|: Contrôle des énergies
|>Résistance/Volonté|:
Il court, il court, le furet. ( - Lilith - James - Ashton - ) Left_bar_bleue85/100Il court, il court, le furet. ( - Lilith - James - Ashton - ) Empty_bar_bleue  (85/100)
|>Relationships|:

Il court, il court, le furet. ( - Lilith - James - Ashton - ) Vide
MessageSujet: Il court, il court, le furet. ( - Lilith - James - Ashton - ) Il court, il court, le furet. ( - Lilith - James - Ashton - ) EmptyMer 21 Oct - 19:45

Il court, il court, le furet. ( - Lilith - James - Ashton - ) 091021084702542586

    Huit heure quarante-cinq. Enfin l'heure pour Ashton, qui attendait ce moment avec impatience, de se lever. Pour lui, rien ne sers de se lever trop tard, à part dormir inutilement, et encore, les insomniaque ! Ils dorment sans le pouvoir... Et puis... En ce temps de « guerre » il faut toujours avoir préparé un plan au cas où un ange se pointerait ! Le résistant enfila un pantalon, le premier qu'il trouva, qu'il accompagna d'une chemise à carreaux ainsi qu'une paire de chaussons préalablement rangés à côté du lit la veille... Car oui, Ashton est prévoyant, il prépare toujours tout ce dont il a besoin la veille pour le lendemain, c'est son moyen pour ne rien oublier... En effet, le jeune homme est une tête en l'air ambulante, il oubli toujours tout, alors maintenant, Ash' prévoit le coup et donc prépare tout avant pour y penser... Que d'organisation ! Il suit toujours son « emploi du temps » au pied de la lettre et par exemple là, c'est l'heure pour lui d'aller boire un café. Il va donc à la cuisine, prend une tasse et vous connaissez la suite... Pendant qu'il buvait son café, son portable retentit, Ashton avait reçu un message de Juliet, sa femme, qui était elle, déjà partie au travail depuis longtemps ! Celui-ci disait « Coucou mon coeur, je te souhaite une bonne journée, pour moi ça n'a pas mal commencé... J'ai beaucoup de client, je suis donc débordée donc... Je te laisse. Je t'aime ». C'était très fréquent chez eux... Ce genre de message, à vrai dire, ils s'en envoient chaque matin. Pour se donner du « courage », et puis, c'est leurs façons à eux de se dire qu'ils s'aiment, étant donné qu'ils ne se voient pas beaucoup la semaine. Le résistant se dirigea vers la salle de bain, se fit un brin de toilette, pour après se pauser devant la télévision. C'est comme un rituel chez lui. Chaque matin c'est le même refrain... Et comme d'habitude, il regarde les informations, Ash' adore se tenir au courant de tout ce qu'il se passe partout dans le monde... Surtout quand ça parle des anges, vu que c'est un peu son métier, ça lui fait plaisir de voir qu'il n'est pas inutile et que tout ce qu'il fait ne sert pas à rien. Après quelques instants de flemmardise, le résistant, bien que peu enchanté, se leva pour ensuite aller s'habiller plus « convenablement » que ce qu'il avait mit en se réveillant. Le jeune homme prit une chemise, toute simple, accompagnée d'une cravate et d'une veste noire. Ashton enfila ensuite ses chaussures pour sortir à l'extérieur de la maison. C'était encore comme ça tous les matins, une petite promenade pour se changer les idées. Le résistant appréciait beaucoup cela, pour se changer les idées... Bien que les rues d'Esperance ne soient plus vraiment sûres à présent... Mais un résistant comme Ashton n'avait peur de rien, fonçait tête baissée sans regarder s'il y avait danger... C'était comme ça et ça le serait encore. Le jeune homme passa devant un Bar, il s'y engouffra pour y prendre un café bien chaud, comme chaque matins. Dès qu'il eut finit cette « pause », le résistant ressortit aussi sec, n'étant pas du genre à s'attarder, Ashton continua sa route à travers la ville. Saluant quelques passants lorsqu'il les connaissait, regardant autour de lui par curiosité. Ash' traversa un petit parc, avec des bancs, ainsi que des oiseaux et tout ce qu'il y a habituellement dans un parc. Le jeune homme salua les quelques vieilles dames nourrissant les oiseaux, puis marcha encore et encore sans réel but. Jusqu'à-ce qu'il aperçut une femme, mais pas n'importe quelle femme... Elle avait les ailes déployées, l'ange, n'avait pas encore remarqué la présence d'Ashton... Le résistant en profita, pour essayer de lui tendre une embuscade. Il avança donc, à pas de souris, encore et encore, se rapprochant plus où moins de la jeune femme qu'il avait maintenant reconnu. C'était Lilith, une ange soit-disant « pour » l'humanité. Mais Ash' n'y croit pas. Un ange qui protège les humains ce n'est pas possible ! Ils sont là pour tuer ! C'est leurs seuls but et puis, comment et pourquoi trahirait-elle les ordres de Dieu ? C'est un pêcher et un bon ange n'en commet aucun. C'est donc, pour le résistant, que des balivernes... Elle aura donc le même sort que les autres, Lilith doit mourir ! C'est un ange, c'est tout ce qu'elle mérite ! Ashton continuait d'avancer... Il n'était seulement qu'à une vingtaine de mètre maintenant de l'ange, le jeune homme savait que c'était un peu une cause perdue, en effet : il n'était pas équipé du tout et puis seul, contre un ange, c'est encore plus difficile et puis... Son pouvoir ne lui est pas d'une très grande utilité dans ces cas-là... Le résistant continuait donc sa course, sans se faire remarqué, attendant le moindre faux pas de l'ange... Il le savait, un ange n'est pas parfait... Lilith allait commettre une erreur, ce n'est pas possible autrement, l'ange allait baisser sa garde et se retrouver comme un petit chaton sans défenses face au grand lion prêt à lui bondir dessus... Ash' était confiant, il s'avançait encore et encore, jusqu'à-ce qu'il soit à une distance convenable pour tenter quelque chose. Mais, comme un coup du sort, le jeune homme trébucha sur une brindille, tomba à la renverse, et en plus... il se fit remarqué ! Alors là, c'était plus que raté. Ashton allait enfin voir si Lilith était du côté des hommes. Soit elle l'exterminerait immédiatement, soit elle le laisserait en vie et s'expliquerait... Ash' était sûr que ce qui allait se passer était du sort du premier choix. Le résistant se préparait à se défendre... On ne sait jamais...

_________________
Il court, il court, le furet. ( - Lilith - James - Ashton - ) 091007093007796316 Il court, il court, le furet. ( - Lilith - James - Ashton - ) 091007093530479026
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith
Lilith
• As mist ; I disappear into the hands »

Messages : 100

Your.way
|>Pouvoirs|: Ceux des Anges
|>Résistance/Volonté|:
Il court, il court, le furet. ( - Lilith - James - Ashton - ) Left_bar_bleue95/100Il court, il court, le furet. ( - Lilith - James - Ashton - ) Empty_bar_bleue  (95/100)
|>Relationships|:

Il court, il court, le furet. ( - Lilith - James - Ashton - ) Vide
MessageSujet: Re: Il court, il court, le furet. ( - Lilith - James - Ashton - ) Il court, il court, le furet. ( - Lilith - James - Ashton - ) EmptyJeu 22 Oct - 17:23

    Depuis qu’elle avait pris la défense des Humains, Lilith avait de plus en plus de mal à supporter les longues heures nocturnes. C’était le moment le plus difficile pour elle, Ange qui ne dormait jamais et qui devait passer ses nuits à veiller sur une ville qui tentait de dormir sereinement. Par chance, elle n’était jamais réellement toute seule, car de nombreux Résistants avaient eut aussi des insomnies, ou étaient affecter à la surveillance nocturne de la nuit… Cela avait été le cas cette fois encore, et le temps n’avait finalement pas été perdu. L’Ange s’était amusée à entrainer deux Résistants, forts, et qui avait beaucoup apprit des Anges en quelques heures… Bien sûr, il faudrait encore beaucoup de temps pour qu’ils puissent trouver le moyen d’en liquider eux même sans trop mettre leurs vies si précieuses en danger. Mais ces deux là étaient sur la bonne voix.

    C’était le genre de chose qui mettait Lilith de très bonne humeur, et au petit matin, elle avait encore le sourire aux lèvres, malgré quelques heures à voler dans le ciel d’Esperance, ailes déployé. Pendant quelques instants, elle avait ressenti la présence d’un Ange à quelques kilomètres de la ville, et s’était empresser de faire apparaitre ses longues ailes blanche et rousse pour aller vérifier son ressentit. Au final, il n’y avait pas eu de danger imminent, mais l’Ange avait préférer rester sur ses gardes et avait passé des heures à patrouiller du ciel, passant et repassant sans un seul bruit au dessus des rues et ruelles de la ville qui se réveillait peu à peu… Et lorsque le soleil se leva, elle fini par se poser délicatement sur le sol, dans un parc ou quelques enfants matinaux se trouvaient déjà. Ils sursautèrent en la voyant, mais la reconnurent rapidement et elle n’eut qu’à les rassurer… L’un d’eux était un gosse très curieux qu’elle connaissait déjà, le genre d’Humain qui lui faisait penser à James, avec une personnalité bien à lui. Le petit aux cheveux brun lui avait alors demander de jouer avec elle, comme si la grande femme rousse était son égale, et certainement pas un objet de peur ou de fureur… C’était pour se genre de rencontre qu’elle se battait depuis un bon moment. Les Humains l’avaient toujours touché malgré les horreurs qu’ils étaient capables de créer, de faire. Il y avait tant de chose qu’elle voulait encore protéger, et Lilith ne savait pas encore combien de temps elle pourrait le faire…
    Elle accorda de son temps aux enfants, portant chaque d’eux quelques minutes pour voler un peu avec eux. C’était des moments forts qu’elle aimait partager, et les enfants d’Esperance méritaient aussi un peu de rêve et d’attention en ces moments de trouble.

    Combien de fois avait-elle reçut cette demande, « aller voler comme un Ange » avec elle… Lilith ne l’avait jamais beaucoup accordé, mais aujourd’hui, elle se sentait d’une excellente humeur, et céda à la demande de la poignée d’enfant qui se trouvait là à cette heure, seul dans le parc. Il se passa un bon moment avant que les enfants ne quittent le parc sous les appels de leurs parents, et enfin Lilith pu redescendre sur terre. Ses ailes la faisaient souffrir, à l’endroit exacte où elles touchaient sa peau. Discrètement, elle aller se mettre à l’abri des regards et constata que comme à chaque fois qu’elle en faisait trop usage, elle saignait légèrement, et avait déjà deux gros bleu tout autour de ses omoplates. L’Anges resta un moment à se concentrer pour soulager ses douleurs. Il fallait absolument que tout soin cicatrisé si elle voulait pouvoir les « ranger », ou plutôt les replier soigneusement pour les faire disparaitre en elle. Là, au soleil, elle ferma les yeux sous la douce chaleur des rayons matinaux et sentit déjà sa peau se raffermir.

    Elle ignorait encore qu’on la contemplait, qu’on se rapprochait d’elle comme si elle n’était que du gibier en plein cœur d’une chasse. Mais très vite, elle sentit une présence, bien qu’elle n’y fasse pas attention, trop occuper à guérir ses propres maux. Le bruit d’une personne qui trébuche près d’elle la fit rouvrir les yeux. Lilith tourna lentement son regard bleu sombre sur un homme qui semblait ne plus savoir comment agir. Elle ressentit sa haine, bien qu’elle l’avait déjà aperçut chez les résistants, et ne parvienne pas à savoir sur qui sa colère était portée. Après quelques instants à attendre un geste ou une parole de cet Humain, Lilith se tourna complètement vers lui et demanda simplement de sa voix calme et presque froide :

    « Et bien ? Y a-t-il un problème ? »

_________________
Il court, il court, le furet. ( - Lilith - James - Ashton - ) 584358Sans_titre_1u Fear, and panic in the air
I want to be free
From desolation and despair
And I feel like everything I saw
Is being swept away
When I refuse to let you go

Muse - Map Of The Problematique

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il court, il court, le furet. ( - Lilith - James - Ashton - )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[ Unworthiness Heatsich ] :: HEART of CITY :: 
Rues & Avenues
-